Vues éclatées et nomenclatures
Accédez à plus de 10,000 vues éclatées et nomenclatures

Pressostat

Il y a 22 produits.

A quoi sert un pressostat gaz ?

Dans la chaudière, le pressostat gaz est une pièce de sécurité au même titre que d’autres pièces détachées de chauffage qui se trouvent dans l’appareil : soupape chauffage, soupape sanitaire, CTN chauffage, NTC sanitaire, aquastat, …
Aussi appelé manostat gaz, il est situé dans le brûleur gaz au niveau de la vanne gaz. Sans lui, le bruleur de la chaudière ne serait pas capable de contrôler la quantité de combustible qui entre dans l’appareil de chauffage. En effet, le pressostat gaz a pour fonction de contrôler si le gaz de ville (ou encore le butane propane) arrive en assez grande quantité dans le brûleur. S’il n’y en a pas assez, alors le pressostat gaz indique au bloc gaz du brûleur qu’il ne doit pas s’ouvrir et donc la chaudière ne s’allume pas.
Si la quantité de gaz qui entre dans le bloc gaz est trop élevée, alors le pressostat gaz indique cette anomalie et la chaudière s’arrête directement pour éviter que l’appareil de chauffage dysfonctionne. Ce serait un risque pour votre clientèle.

Un pressostat gaz est à régler selon les consignes du fournisseur, situées dans la notice technique du brûleur ou encore au niveau de la vue éclatée. Cela peut être un pressostat gaz 20 mbar ou encore un manostat gaz 50 mbar par exemple.

Comment régler un pressostat gaz ?

Pour changer la pression d’un manostat gaz, il faut au préalable dévisser la partie du pressostat qui permet de brancher l’appareil de mesure de pression différentielle Testo 510 par exemple. Connectez l’appareil et identifiez la pression gaz actuelle.
En commençant par la pression de réglage du pressostat gaz du brûleur, dévissez la prise de pression du pressostat et positionnez le manomètre gaz.
Mettez en route le brûleur puis fermez le robinet gaz de manière progressive. Vous verrez alors à quelle pression le brûleur se stoppe.
Au niveau de l’appareil de mesure Testo 510, vous verrez la pression au manostat gaz augmenter jusqu’à un certain seul. Il s’agit de la pression maximale.
En fermant progressivement, vous saurez à quel moment le pressostat gaz coupe l’alimentation en combustible.

Pour changer la pression souhaitée à partir du pressostat gaz, dévissez le boitier de celui-ci cachant la vis de réglage.
Avec un tournevis plat, changez la pression gaz en tournant la vis de réglage.
A présent, refaites le test pour vous assurer que la pression de réglage soit celle que vous recherchez.

Pour récapituler les étapes pour changer la pression gaz d’un bloc gaz :

  • Connaître la pression d’origine du bloc gaz avec un manomètre gaz Testo 510
  • Laisser branché le mano gaz
  • Allumer le brûleur de la chaudière
  • Fermer progressivement le robinet gaz de l’appareil de chauffage
  • Déterminer à quelle pression le pressostat gaz stoppe le brûleur
  • Régler la pression du gaz avec la vis de réglage du manostat
  • Tester à nouveau l’installation
  • Répéter les manœuvres tant que la pression gaz n’est pas convenable

Quel pressostat choisir ?

Il y a plusieurs types de pressostats selon l’installation en place :

  • Pressostat gaz : le manostat gaz traditionnel mesure une pression de gaz dans une installation, par exemple dans un brûleur gaz
  • Pressostat différentiel pour air : ce manostat mesure la différence entre deux pressions et s’assure qu’il y a la bonne quantité d’air dans l’installation
  • Pressostat différentiel pour gaz : comme le manostat différentiel air, il mesure 2 pressions de réglage et vérifie qu’il n’y ait pas un écart important entre les deux
  • Pressostat pour gaz réglable : quand une installation de chauffage peut recevoir plusieurs pressions de gaz selon le besoin, alors un pressostat gaz spécifique est nécessaire
  • Pressostat eau : l’aquastat permet de réguler la quantité d’eau qui passe dans une installation hydraulique, par exemple avec une pompe de régulation située dans une chaufferie ou avec le circulateur sanitaire de la chaudière

Filtrer par

Pressostat