Pièces et robinetterie de radiateur

Il y a 495 produits.

Comment purger un radiateur ?

Avant de purger un radiateur, trouvez la cause de son dysfonctionnement. Si vous remarquez que la chaleur n’est homogène, c’est-à-dire froid en haut et chaud en bas, alors il se peut que cela vienne de 3 causes possibles :

  • De la boue s’est formé dans la tuyauterie. Un désembouage de l’installation de chauffage est à prévoir.
  • De l’air s’est entreposé en partie haute des radiateurs, une purge est alors à réaliser.
  • Le radiateur est défectueux et doit être remplacé pour des normes de sécurité.

Pour commencer la purge, poser une bassine sous le radiateur et prévoyez une clé de purge ou une pince. Ensuite, desserrez le purgeur jusqu’à entendre un léger sifflement signalant que l’air s’évacue.
Attendre un peu, jusqu’à ce que de l’eau couple depuis la vis de purge. Une fois le trop plein d’eau chaude dans le radiateur évacuée, resserrez la purge.
Une fois la purge terminée, vérifiez que la pression de l’eau dans la chaudière soit bonne. Evacuer de l’eau depuis le radiateur signifie qu’il y a moins de pression, donc qu’il faut remplir la chaudière en eau.
Pour cela, passez sous la chaudière (au niveau de la barrette de raccordement) pour ouvrir le robinet de remplissage relié au départ d’eau froide de la ville.
Atteignez 1,5 bar de pression au niveau de la chaudière gaz et refermez le robinet de remplissage. Relancez ensuite l’installation de chauffage pour voir si l’eau circule bien dans les radiateurs et qu’il n’y a plus d’air.
Comme nous l’avons vu plus tôt, si le radiateur ne chauffe pas correctement, c’est sûrement un problème de boue dans l’installation de chauffage. Cette boue est en réalité des algues qui se forment grâce aux calories du chauffage et qui forment un dépôt en mourant. Dans ce cas, prévoyez un désembouage chimique avec une désemboueuse, du désembouant de chaudière et un neutralisant passivant Sentinel ou Isoclear.
Récapitulons :

  • Desserrer la purge
  • Laisser le radiateur qui siffle pour évacuer tout l’air compris
  • Attendre que le radiateur qui coule ait évacué le surplus d’eau
  • Resserrer la purge du radiateur
  • Mettre 1,5 bar de pression dans la chaudière
  • Tester l’installation de chauffage

Comment changer une tête de robinet thermostatique de radiateur ?

Avant même de remplacer la tête thermostatique de radiateur, sécurisez votre environnement en allant vidanger le circuit de chauffage depuis la chaudière. Cette étape est indispensable pour éviter une inondation chez votre client. La boue ferreuse et noirâtre du circuit de chauffage risque de provoquer de nombreux dégâts au sein du domicile.
Une fois cela de fait, suivez ces étapes pour remplacer le robinet du radiateur :

  • Dévisser le raccord entre le radiateur et le corps thermostatique
  • Evacuer l’eau restant dans le circuit via ce raccord, dans un seau
  • Dévisser le robinet de la tuyauterie chauffage, avec deux pinces
  • Refaire l’étanchéité en remplaçant la filasse par de la nouvelle
  • Insérer le nouveau robinet thermostatique
  • Visser la tête thermostatique sur le radiateur, à la main puis à la pince
  • Serrer le raccord au niveau du robinet thermostatique
  • Allumer le chauffage à nouveau
  • Purger le radiateur à l’aide d’une clé de purge
  • Vérifier le fonctionnement de la tête thermostatique de radiateur

Ces étapes sont valables pour la plupart des installations, en passant du robinet de radiateur Honeywell comme pour la tête thermostatique Danfoss.

Suivant votre clientèle, un robinet thermostatique peut être remplacé par un thermostat d’ambiance programmable. Grâce à cet appareil, le client peut contrôler et réguler le chauffage selon sa présence et ses besoins journaliers.

Un robinet de radiateur n’est pas à l’abri d’une fuite. Si vous remarquez qu’une tête thermostatique coule dans une chambre ou un salon, voici comment palier à ce problème :

Comment régler robinet thermostatique radiateur avec un thermostat d’ambiance ?

Dans une habitation, la chaudière apporte le chauffage jusqu’aux radiateurs. Selon la consigne indiquée au tableau de commande situé à l’avant de la chaudière murale gaz, la température de l’appartement se stabilisera selon la demande faite à l’appareil.
Chaque radiateur a la possibilité d’être équipé d’une tête thermostatique. Cette tête de radiateur comprend plusieurs niveaux de régulation selon la température dans laquelle est posé le radiateur. Il a une graduation entre 0 et 5 (et une fonction hors-gel bien souvent).
Alors qu’il suffit de tourner la tête thermostatique du radiateur pour établir une température approximativement convenable, le thermostat d’ambiance programmable devient un véritable atout pour contrôler son chauffage de chez soi comme avec son smartphone (quand il s’agit d’un Delta Dore Tydom 1.0 par exemple ou du thermostat rond Honeywell).
Cet appareil de régulation vous aide à trouver la bonne température pour quand votre client est présent au domicile et pour quand il s’absente (soi, week-end, … plusieurs consignes peuvent être ajoutées).

Lorsque vous installez le thermostat d’ambiance chez votre client, pensez à bien ouvrir chaque tête de radiateur au max. Le thermostat d’ambiance évalue la température du domicile et communique à la chaudière quand celle-ci doit se mettre en route ou s’arrêter. Si les têtes thermostatiques sont arrêtées ou partiellement ouvertes, alors la régulation n’est en réalité que partielle elle aussi.
En ouvrant les têtes thermostatiques sur 5, c’est-à-dire au max, elles laissent le champ libre au thermostat d’ambiance pour réguler correctement l’habitation.
Si votre client ne souhaite pas utiliser de thermostat d’ambiance, précisez lui tout de même qu’il doit prendre en compte le degré d’ouverture du robinet thermostatique de radiateur selon la graduation :

Niveau *Niveau 1Niveau 2Niveau 3Niveau 4Niveau 5
6 degrés 15 degrés 17 degrés 19,5 degrés 22 degrés Maximum

Pièces et robinetterie de radiateur