CARRIER

Il y a 73 produits.

Qui a inventé le climatiseur ?

Willis Carrier invente le climatiseur moderne en 1902. Ce n’est qu’à partir de 1915-1920 que la première usine apparait en Amérique grâce à Carrier et d’autres ingénieurs.
Le climatiseur Carrier arrive sur le marché de la clim résidentielle à partir des 1950 et se propage progressivement dans les banlieues américaines.
A partir de 1955, Carrier fusionne avec Affiliated Gas Equipment, Inc., puis est racheté par United Technologies Corporation en 1979 pour devenir ensuite la Carrier Air Conditioning Company. La compagnie se développe en rachetant l’International Comfort Products en 1999 et devient le plus grand fabricant mondial d'équipements de climatisation, de chauffage et de réfrigération, avec 42 600 employés.
En 2008, un vent frais souffle sur Carrier en acquérant Environmental Market Solutions, Inc., entreprise spécialisée dans la construction écologique.
Depuis, Carrier a fait évoluer sa gamme pour permettre d’améliorer le confort dans l’hôtellerieet dans les bâtiments d’entreprise :

  • Terminal eau galcée :
    • Aérotherme
    • Clim gainable
    • Clim monobloc
  • Centrale de traitement d’air : la CTA
  • Armoire de climatisation en eau glacée
  • Clim rooftop
  • Aéroréfrigérant
  • Ballon thermodynamique
  • Clim réversible
  • Régulation thermique
  • Echangeur à plaques

Quelle est l’utilité d’une clim VRV dans un hôtel ?

Dès l’entrée d’un bâtiment, un rideau d’air permet d’apporter de la chaleur ou de la fraicheur quand le client passe la porte. Les écarts de température sont minimisés pour plus de confort.
Visuellement, tout est caché ! Le circuit frigorigène passe sous les dalles du bâtiment pour faire monter le chaud ou le froid. Ainsi, aucun courant d’air n’atteint votre clientèle. L’énergie se renouvelle grâce à l’air ambiant, pour assurer une économie thermique dans les lieux avec des hauts plafonds.
A l’aide d’un système piloté par ordinateur, organisez le séjour de votre client dans l’hôtel en prenant en compte son heure d’arrivée et de départ. Les VRV s’enclenchent et s’arrêtent uniquement quand un besoin se fait ressentir. Votre client vous indique la température ambiante qu’il souhaite et il ne vous reste plus qu’à l’indiquer sur le tableau de bord. Vous faites alors des économies sur la régulation de la climatisation et du chauffage, généralement modifiés à la guise du client.
Le VRV n’émet pas de son ambiant, contrairement à un climatiseur classique. De plus, son thermostat VRV installé dans la chambre du client agit directement sur la température en s’assurant que la ventilation ne soit pas trop forte.
Le plafonnier encastré gainable est la meilleure solution pour l’hôtel du fait qu’il n’est pas visible et ne fait qu’environ 30dBA. Le système VRV récupère la chaleur pour chauffer l’eau sanitaire. Vous gagnez alors jusqu’à 15% d’économies contrairement à une chaudière murale gaz traditionnelle.
Le VRV apporte du confort à chaque client, en apportant du froid ou du chaud selon la demande.
Ce type d’appareil est compatible avec les cuisines d’hôtel pour les rafraichir en continue et leur apporter de l’eau chaude sanitaire. Tout comme pour les changements soudains de température dans les salles de conférence et dans les boutiques intégrées.

Comment fonctionne une centrale de traitement d’air Carrier ?

La centrale de traitement d’air filtre l’air avant de l’insuffler dans le réseau. Ses dimensions dépendent de la puissance, du débit d’air et du diamètre de la tuyauterie nécessaire. La CTA est soit en bas d’un immeuble ou bien en haut.
La CTA est composée de plusieurs pièces détachées froidavec un effet bien spécifique, comme l’intérieur d’une chaufferie dans la sous-station d’un immeuble :

  • La batterie de préchauffage sert à réchauffer l’air s’il est trop froid pour éviter le gel.
  • La batterie de froid l’équivalent mais en inverse : elle réchauffe.
  • La batterie d‘humidification humidifie l’air.
  • La seconde batterie de chauffage chauffe l’air en hiver.
  • Le ventilateur d’insufflation envoie l’air le réseau.
  • Le débit d’air demandé dans chaque pièce est changé par une régulation, agissant sur une vanne faisant varier le débit d’air notamment.

Le réseau d’extraction, avec le moteur d’extraction, permet de rejeter l’air à l’extérieur ou de le recycler grâce à un registre. Le registre est géré par un moteur capable de contrôler jusqu’à 3 registres de volet d’air. Il gère la quantité d’air neuf et la quantité d’air repris depuis le réseau.
Visuellement, ce sont des caissons avec une fonction à chaque fois. Par exemple, un caisson pour la batterie chaude ou encore un caisson pour la ventilation d’extraction d’air.
Le caisson d’échange thermique permet de mélanger l’air correctement pour apporter assez de chaleur ou assez de fraicheur selon les besoins. Cela fonctionne comme la VMC double flux, pour pouvoir faire des économies d’énergie.

CARRIER