Vues éclatées et nomenclatures
Accédez à plus de 10,000 vues éclatées et nomenclatures

Comptage, équipement de réseau et équilibrage

Il y a 354 produits.

Comment lire un compteur d’eau ?

Le compteur d’eau est un appareil de contrôle, permettant à votre client de déterminer sa consommation hydraulique ou thermique.
Son écran se compose de deux parties :

  • Le comptage des mètres cubes : souvent avc des chiffres en blanc et un fond noir. Pour rappel, 1 mètre cube équivaut à 1000 litres.
  • Le comptage des litres : il s’agit des litres supplémentaires aux mètres cubes. Les chiffres sont alors en rouge sur fond blanc, pour bien les déterminer face aux mètres cubes.
  • Le comptage des décilitres : plus précis encore, celui-ci se trouve juste en dessous dans un cadran à aiguille. Il est gradué de 0 à 10, 10 étant 10 décilitres et donc 1 litre

Il se peut que le comptage des litres soit aussi avec un cadran et une aiguille, bien que moins lisible.

Le calcul du débit se fait de la manière suivante :

  • Attendre que l’aiguille soit sur 0 décilitres
  • Connaître le chiffre de départ
  • Faire un enregistrement sur 30 secondes
  • Soustraire le chiffre de départ au chiffre d’arrivée.
  • Multiplier le résultat par 2 pour faire sur une minute, puis par 60 pour avoir la consommation d’eau par heure

Qu’est-ce qu’un clapet anti-pollution

Le clapet anti-pollution est une pièce en laiton, généralement en 20/27 notamment, composé d’un écrou prisonnier et monté sur un ressort.
Une flèche indique le sens de l’eau, c’est à dire qu’il arrive de l’écrou jusqu’au filetage.
Le clapet anti-pollution évite un retour d’eau depuis le réseau hydraulique vers le réseau de distribution d’eau.
Il n’y a donc pas de retour d’eau si la ville fait des travaux sur le réseau hydraulique. Cet élément est obligatoire.
Dans l’ordre, l’installation sanitaire comporte une vanne (vanne papillon ou vanne à boisseau sphérique), un compteur d’eau puis un clapet anti-pollution.

Dans un bâtiment collectif, la colonne d’eau froide dessert les département. La vanne à papillon se trouve au-dessus, ensuite il y a le compteur d’eau et le clapet anti-retour.
La flèche montre que l’eau va vers le bas, vers les appartements.
Sur une gaine palière eau chaude, le principe est le même. Le compteur d’eau chaude est surmonté d’une vanne à papillon et en-dessous il y a le clapet anti-pollution.
D’autres produits peuvent être utilisés, comme le compensateur de dilatation ou encore de pot de désembouage.

Comment fonctionne un clapet anti-retour ?

Le clapet anti-retour comprend une tige, deux ouvertures pour contrôler le bon fonctionnement du clapet.
La pression en amont étant grande, celle-ci diminue en aval. Si la pression dans le clapet n’est pas suffisante, alors la pression en aval s’équilibre avec la pression en amont.
Le clapet anti-retour se serre et évite que l’eau retourne dans les tuyaux d’origine. Si l’eau revient, il y a un risque sanitaire car de la boue formée par des algues (et donc des bactéries) ou bien du fer risque de retourner dans le circuit.
Cette eau pourrait, à terme, se retrouver dans un réseau sanitaire et le contaminer.
Le clapet anti-retour est donc une sécurité pour l’installation sanitaire et pour le réseau hydraulique.
Le clapet anti-retour nécessite une vanne d’arrêt (par exemple une vanne à boisseau sphérique Caleffi ou encore une vanne BS Danfoss) pour pouvoir couper à tout moment l’arrivée d’eau depuis ce point. Vous évitez alors d’une part la fuite d’eau qui risque d’amener une inondation chez votre client et puis cela vous permet de remplacer très facilement le clapet anti-retour le jour voulu.
Un filtre à tamis peut être ajouté en amont et en aval du clapet anti-retour pour éviter que des impuretés passent dans le circuit hydraulique et le détériore.
Sur les ouvertures du clapet anti-retour, un purgeur d’air et un manomètre peuvent être ajoutés.
Le purgeur d’air permet de retirer l’air du réseau d’eau, capable de dégrader la tuyauterie ou de créer des nuisances sonores, et le manomètre de contrôler la pression interne.
En ouvrant le purgeur en amont, la pression en aval est plus importante. Si la pression au manomètre chute progressivement alors le clapet anti-retour est défectueux et doit être remplacé.

Comptage, équipement de réseau et équilibrage