Vues éclatées et nomenclatures
Accédez à plus de 10,000 vues éclatées et nomenclatures

Vase, soupape, bouteille, alimentation et sécurité chaufferie

Il y a 195 produits.

Comment remplacer une soupape de sécurité ?

Le surplus d’une installation de chauffage est évacué au niveau de la soupape de sécurité. Cette pièce de rechange est un composant essentiel pour l’utilisation correcte d’une chaudière.
Deux types de soupapes existent :

  • La soupape 3 bars : soupape chauffage
  • La soupape 7 bars : soupape sanitaire

La soupape de sécurité chauffage est rouge alors que la soupape sanitaire est bleue.

Soupape de sécurité pour chaudière
Soupape chauffageSoupape sanitaire
3 bar de pression 7 bar de pression
Couleur rouge Couleur bleue

Pour remplacer une soupape 3 bar, prévoyez un jeu de pince, des tournevis et des chiffons.
Pour agir sur l’installation de chauffage, commencez par couper le chauffage puis vidangez l’installation au complet.
La soupape sanitaire nécessite de couper l’arrivée d’eau sous la chaudière au niveau de la plaquette de raccordement ou au niveau de l’arrivée d’eau générale.
Pour la soupape 3 bars, pensez à isoler la chaudière si ce n’est pas possible de vidanger le chauffage.

Une soupape de chaudière défectueuse laisse passer de l’eau. Il y a donc une fuite. Cette fuite peut tout de fois être normale si la pression hydraulique est trop importante. Vérifiez-la sur la façade de chaudière, grâce au manomètre de pression.

Retirez la soupape de la chaudière en faisant attention à ne pas couper le joint. Un joint de soupape 3 bar défectueux risque de créer une nouvelle fuite.
Vissez la nouvelle soupape de sécurité avec le joint. Faites attention à ce que le diamètre soit bon et que la pression soit bonne.
S’il manque de la pression, ouvrez la vanne de remplissage située sur la barrette de raccordement jusqu’à atteindre 1.5 bar de pression interne.

Quel est le lien entre un vase d’expansion et une soupape de sécurité ?

Dans l’installation de chauffage, le volume d’eau varie selon la température. Pendant que la maison chauffe, l’eau se dilate et augmente la pression Le vase d’expansion absorbe les variations de volume d’eau pour garder une pression constante dans l’installation de chauffage. Cela évite qu’il y ait une détérioration de l’installation au niveau notamment du circulateur de chaudière ou encore de la tuyauterie.
La soupape, elle, rejette le surplus de pression en évacuant l’eau du circuit de chauffage. Sur le manomètre de chaudière, la pression indiquée ne doit pas être au-dessus de 1.5 bar.
Le vase d’expansion se trouve sur le retour du chauffage, au retour des radiateurs. Tout comme la soupape de sécurité et le manomètre de chaudière.
Le brûleur chauffe l’eau, le circulateur de chaudière envoie l’eau dans l’installation puis le vase d’expansion absorbe les variations de volume d’eau.
Quand le vase d’expansion n’arrive plus à faire son rôle, quand la membrane du vase d’expansion est percée par exemple, alors la soupape agit : elle évacue la surpression. Ces deux pièces détachées de chaudière sont les plus indispensables.

Commet remplacer un vase d’expansion dans une chaufferie ?

Le vase d’expansion permet d’éviter la surpression dans l’installation de chauffage ou l’installation sanitaire. Généralement, il y a le vase d’expansion rouge pour le chauffage et le vase d’expansion blanc (gris, ou bien bleu) pour le sanitaire.

Le remplacement d’un vase se fait par un équivalent ou plus important. Le vase d’expansion comprend une membrane extensible située sous la partie métallique. Cette membrane est gonflée à l’azote ou bien à l’air pour assurer l’absorption de pression. Le remplacement d’un vase d’expansion nécessite plusieurs outils :

  • Un clapet d’isolement
  • Des joints
  • Des chiffons
  • Un jeu de pince
  • Des flexibles
  • Du gaz neutre
  • Un vase d’expansion

Les chiffons sont à placer sous l’ancien vase d’expansion. Une fois que vous avez coupé l’alimentation en eau, le liquide restant dans la tuyauterie devrait se déverser à ce niveau.
Aucune vanne ne peut être installée avant le vase d’expansion, seul un clapet peut être posé. Retirez l’ancien vase et posez le nouveau.
Démontez le capuchon du vase d’expansion pour vérifier sa pression. Si celle-ci n’est pas à 0.8 bar, utilisez du gaz neutre jusqu’à atteindre la pression souhaitée au manomètre.
Installez un flexible entre le vase d’expansion et la tuyauterie, en plus du clapet d’isolement.
Une fois l’installation terminée, faites un désembouage et installez un filtre magnétique désemboueur type MG1 par exemple. Cela évite les risques de détérioration de la chaudière notamment.

Vase, soupape, bouteille, alimentation et sécurité chaufferie