Vues éclatées et nomenclatures
Accédez à plus de 10,000 vues éclatées et nomenclatures

Robinetterie gaz, vanne, équipement et électrovanne

Il y a 154 produits.

Comment choisir un réducteur de pression d’eau ?

Le réducteur de pression est une pièce hydraulique comprenant un ressort et une membrane. Celle-ci est poussée vers le bas grâce à une tête thermostatique pour laisser passer plus d’eau et donc diminuer la pression en aval.
Ainsi, en ouvrant un robinet de cuisine ou bien un robinet mitigeur de salle de bain, l’eau arrivera sans trop de puissance grâce au réducteur de pression. On passe alors par exemple de 8 bar de pression depuis le réseau d’eau de ville à 2.5 bar de pression pour l’eau sanitaire.
En fermant le robinet mitigeur, l’eau ne passe plus. La pression augmente car l’eau est bloquée. On passe à environ 3 bar. La pression en avale varie ! Elle peut être de 6 bar ou encore de 10 bar ! En aval, la pression hydraulique est stabilisée grâce à l’action permanente du réducteur de pression. Celle-ci reste à 3 bar.
S’il manque de la pression, par exemple en voulant faire passer la pression stable de 3 bar à 4 bar, utilisez un tournevis plat sur la tête du réducteur de pression. En resserrant, vous augmentez la pression interne. En desserrant, la pression diminue.

Pour bien choisir un réducteur de pression, vérifiez qu’il ait quelques propriétés et caractéristiques :

  • Ne subit pas le tartre : un réducteur de pression ne doit pas être complexe ! Moins il a de pièces détachées hydraulique moins il risque de s’entartrer.
  • Ne pas subir les impuretés : une technologie à action directe, comme c’est le cas sur un réducteur de pression Socla, évite cet inconvénient.
  • Avoir une garantie correcte : une garantie de 5 ans sur une installation hydraulique domestique (eau chaude sanitaire, mitigeur évier, plomberie de douche, ..) ou industrielle vous assure une qualité de travail auprès de votre clientèle.
  • Respecter la norme NF : les normes françaises sont étudiées pour proposer de la qualité et éviter le plus possible le remplacement de pièces pour le chauffage et le sanitaire. Changer une pièce sur le réseau hydraulique de la maison d’un client de manière fréquente, c’est à la fois un risque de perdre son image qualitative auprès de ses clients et créer plus de déchets.
  • Facile à monter : un réducteur de pression doit être facilement et rapidement monté sur une installation hydraulique.

Comment installer un réducteur de pression ?

Placez le réducteur de pression en aval du compteur d’eau. Il est en sortie de compteur ou après le clapet anti-pollution.
Un clapet anti-retour de type anti-pollution est obligatoire pour éviter que l’eau de l’habitation retourne dans le réseau d’eau de ville. Si celle-ci retourne dans le réseau d’eau, alors les bactéries situées dans la tuyauterie sanitaire de la maison risquent d’atteindre également d’autres habitations.
Coupez la vanne d’arrêt générale et videz l’eau de la tuyauterie en ouvrant un robinet mitigeur ou robinet mélangeur de l’habitation.

Une fois l’installation sécurisée, placez les raccords multifiltés et à écrous tournant sur le réducteur de pression hydraulique.
Marquez l conduite d’eau pour savoir où placer le réducteur de pression puis sectionnez le tuyau avec un coupe tube. Retirez les débris en ébarbant le tuyau.
Placez du téflon dans les raccords pour assurer l’étanchéité, ou bien utilisez de la filasse.
Vissez les raccords sur le réducteur de pression puis ajoutez les écrous prisonniers.
Posez le réducteur de pression côté filtre anti-pollution puis à la canalisation du réseau d’eau. Serrez le tout.
Installez un manomètre de pression sur le réducteur de pression hydraulique. Si la pression, après avoir ouvert la vanne, n’est pas de 3 bar alors réglez-la.
Vérifiez que l’étanchéité soit bonne et qu’il n’y ait pas de fuite d’eau sur le réseau sanitaire.

Comment bien installer une vanne gaz à bille ?

Le robinet de gaz à bille ne s’installe que sur une installation gaz. Il est surmonté d’une poignée papillon ou bien d’une poignée plate.
A l’intérieur se trouve un système à bille, c’est-à-dire qu’il s’agit d’un robinet à boisseau sphérique.
Pour bien installer le robinet gaz, coupez la tuyauterie gaz avec un coupe-tube pour arriver à la bonne longueur. Le tuyau est ensuite à ébarber, sans laisser aucune inégalité.
Positionnez votre robinet gaz à bille sur un étau, de manière penchée.
Insérez l’écrou et la bague de compression sur le tube que vous avez ébarbé auparavant.
Placez le tube dans le raccord jusqu’à la butée puis serrez l’écrou à la main puis à la pince selon le nombre de tours à réaliser :

  • 15 mm : 1 à 1 tour et demi
  • 22 mm : un demi-tour à ¾ de tour

Attention à bien respecter les consignes pour éviter une fuite de gaz au niveau du robinet papillon :

Précautions sur une vanne gaz à robinet papillon
Ne pas serrer trop fort Rincer les conduites
Utiliser des outils adaptés S'assurer de l'étanchéité des raccordements

Robinetterie gaz, vanne, équipement et électrovanne